Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 23 le Jeu 24 Déc - 18:13
Statistiques
Nous avons 181 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est investisseur

Nos membres ont posté un total de 530 messages dans 103 sujets
Meilleurs posteurs
XM (102)
 
anarchieevangelique (92)
 
Dyo (43)
 
Benjamin BALL (32)
 
violette (31)
 
mathieu (29)
 
uniondesgens (17)
 
muad (13)
 
Minga (13)
 
fedydurke (10)
 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

luttons ensemble

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 luttons ensemble le Mar 17 Mar - 19:29

Luttons ensemble !
Ecrit par Daniel Ferret on mar 16th, 2009 dans la categorie Militantisme. Suivre les commentaires pour cet article par RSS 2.0. Laissez un commentaire ou faites un lien vers cet article

Il fut un temps pas si lointain où exprimer une grande inquiétude sur la crise politique et sociale qui nous submerge était taxé de pessimisme excessif. Aujourd’hui, la réalité est là, on ne peut que constater que le rapport des forces dans le processus de la lutte des classes est très inégal. Il ne s’agit nullement d’un phénomène passager, mais d’une situation durable aux conséquences dévastatrices pour l’ensemble de notre peuple.

Pendant que l’on nous inonde des actions qui lui sont défavorables, Sarkozy a fait voter dans l’année parlementaire écoulée, par ses sbires, plus de 40 lois. Son gouvernement supprime cyniquement les acquis sociaux après avoir offert quelques 13 milliards d’euros de bouclier fiscal aux plus riches et 30 milliards d’exonérations fiscales au patronat. Le mouvement social bien que secoué, poursuit le combat courageusement. Mais il doit s’unir pour ne pas s’effondrer. Le capitalisme arrogant détruit notre société au profit d’une infime minorité.

La priorité est donc d’organiser une résistance la plus large possible contre le pouvoir en place. D’organiser la lutte contre les misères, la pauvreté, le chômage massif. De faire face aux précarités qui gangrènent les milieux sociaux les plus divers. De revendiquer la défense des droits élémentaires de toute la population : droit au savoir, à la santé, au travail, au logement, solidarité avec les immigrés et les sans-papiers, protection urgente de l’environnement. Et ce qui est valable pour la France l’est tout autant dans l’espace de l’Union Européenne, où les travailleurs ont des problèmes proches et des adversaires communs.

Des luttes dispersées essaient de répondre aux agressions du patronat mais c’est une tendance insuffisante. Les échecs de ces dernières années ont développé l’esprit de fatalité, le repli sur soi, l’angoisse des lendemains sans perspectives positives. Pour stopper la décomposition de classes qui s’opère, des formes de luttes mobilisatrices doivent apporter des résultats positifs pour tous.

Être révolutionnaire dans la période actuelle, c’est travailler à unir sur la base de la volonté collective afin de combattre les inégalités et les injustices sociales. Face à l’urgence, les facteurs de division deviennent secondaires. Partout, dans toutes les localités où cela est possible, il faut provoquer des rencontres avec les partis, les syndicats, les réseaux associatifs et se prendre en main. Choisir de s’organiser à la base et dans l’action renforcera le lien unitaire et indispensable pour changer la situation.

Parallèlement, les mouvements organisés, les militants concernés continueront à débattre et à prendre des initiatives pour la recomposition de forces politiques crédibles et influentes, pour engager des alternatives de société. C’est un vaste chantier aux échéances impossibles à fixer. Tout cela n’est pas contradictoire avec l’investissement dans le front de résistance. C’est enfin marcher sur ses deux jambes. Ignorer le besoin impérieux de s’engager concrètement dans le combat unitaire est irresponsable, c’est sous-estimer l’ampleur de la crise à laquelle nous sommes confrontés. ENSEMBLE, nous avons les moyens de briser la spirale négative des défaites.

La volonté existe-t-elle ? C’est le front de résistance qui permettra de passer de la défensive à l’offensive.

Daniel Ferret

Articles en lien:
Un soutien sans condition à “l’appel des appels”
Un collectif souligne les dangers de la réforme de la justice des mineurs
Le retour du clivage droite gauche selon Sarkozy et le Figaro
Eric Woerth ou la logique de l’affaiblissement de l’Etat
8 mars, Journée internationale de la femme, sous l’angle de JR

Voir le profil de l'utilisateur

2 content de te voir ici Daniel le Mar 17 Mar - 20:42

Hello Daniel,

Je suis content de te voir participer à ce forum.

Bientôt le collectif Rêve Général ne sera plus un groupuscule de plus. je suis certain que nous aurons tous l'intelligence d'unir chacune de nos petite forces pour travailler ensembles.

Je vais dès le 20 mars annoncer la disparition du site http://convergenceluttes.ning.com/ à tous les inscrits afin de faire fusionner avec le projet "Rêve Général". J'ai déjà transformé le groupe facebook Ensemble Contrer Sarkozy en un des groupes rêve Général, je pense que le CnR fera de même également et beaucoup d'autres à venir.

Ben

06 79 78 41 76
life1984@hotmail.fr

Voir le profil de l'utilisateur http://projet-revegeneral.forumactif.com

3 Re: luttons ensemble le Mar 17 Mar - 23:34

bravo pour cette convergence.....
De mon côté j'ai distribué (et je continue) des petits tract "reve général".
Le 19, a laroche sur yon, j'en distribue 200.
J'espere sincèrement que nous avons un avenir.
La force est d'en l'unité.
mathieu

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: luttons ensemble le Mer 18 Mar - 17:24

«C'est l'évolution de la situation économique qui dicte la politique du gouvernement, pas le calendrier des manifestations.»
qu'il a dit le Sarko. Alors faisons lui comprendre qu'il a fait des promesses et réalisé la pire situation sociale que notre pays ait connu depuis le front populaire, soyons fair- play ne demandons pas plus pour nous que se qu'il s'est attribué à lui même contentons nous d'une augmentation de 140% de 12 semaine de vacances par ans et de quelques séjours a travers le monde au frais du contribuable , soyons aussi zen que lui et plaçons le comme il le souhaite pour tous les malades mentaux qui pourraient être dangereux demandons son internement à vie dans un de ses centres de retentions, soyons disciplinés exigeons que nos droits soit aussi importants que nos devoirs, et si on était aussi têtu que lui on exigerait sa mise au chômage et on lui imposerait de rembourser les cadeaux qui ont profité à ses amis, et si on avait sa courtoisie on pendrait sa tête en haut d'un pieu, mais demain soyons nous même et faisons nous comprendre nous ne pourrons jamais être comme lui si petit et tellement méchant cela ne peut être qu'un accident de la nature contentons nous de lui guérir les oreilles cela serait déjà ça
et poussons lui la chansonnette ,
« mais il est ou? mais il est ou ? MAIS IL EST OU? LE POUVOIR D'ACHAT LA LALA la la »
ou bien celle là
« tu la voies la manifestation, vé couillon! »

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum