Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 23 le Jeu 24 Déc - 18:13
Statistiques
Nous avons 181 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est investisseur

Nos membres ont posté un total de 530 messages dans 103 sujets
Meilleurs posteurs
XM (102)
 
anarchieevangelique (92)
 
Dyo (43)
 
Benjamin BALL (32)
 
violette (31)
 
mathieu (29)
 
uniondesgens (17)
 
muad (13)
 
Minga (13)
 
fedydurke (10)
 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Travailler sur une charte du collectif

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 3]

26 Proposition le Ven 27 Mar - 6:40

C'est le problème récurrent des forums linéaires comme celui-ci : dès qu'on est un chouïa nombreux et/ou actifs, ça devient un bordel inextricable où seuls les fidèles parmis les fidèles s'y retrouvent, avec l'admin' ...
Donc excusez-moi pour le double-post, mais dans un autre fil de discussion, j'ai proposé un tout petit texte "fondateur", très court :

"Notre rêve général est un rêve commun construit ensemble à plusieurs milliards et ouvert sur les rêves futurs de tous les êtres sensibles. Notre défi est de construire ensemble aujourd'hui les outils pour coopérer ainsi nombreux sans hiérarchie ni centralisme. Notre projet de société est basé sur ce principe fondateur et opposable à toute autre disposition : "chacun-e- compte pour un-e", appliqué aux institutions, partis, associations, et entreprises, mais également aux générations futures. Tout ce que nous avons déjà fait est provisoire, et n'est rien à côté de ce qui sera accompli, plus nombreux. Quand nous pourrons coopérer ainsi à plusieurs milliards, notre rêve sera devenu presque général. Avec vous"

Voir le profil de l'utilisateur
La radicalité est nécessaire pour forger un horizon désirable, bien différent de celui d'aujourd'hui, dans lequel un plus grand nombre puissent se retrouver.

OUI !

Pas un programme, dont il suffit d'esquisser les grands axes, les pistes, en insistant sur l'aspect améliorable et évolutionnaire, mais bien "forger un horizon désirable", ce qui remettra pas mal de gens debouts en eux-mêmes.

Voir le profil de l'utilisateur http://anarchieevangelique.wordpress.com/
plutôt bien le texte de Minga !
perso je ne suis pas capable de pondre une charte... ça demande un talent de législateur (dans la formulation) que je n'ai pas !
je crois qu'il faut insister sur le côté réalisable, concret du projet, sinon les gens n'accrocheront pas.
Dès l'abord du forum (rien qu'avec le nom sans doute), j'ai déjà eu des retours du genre "ouais encore du rêve, nous ce qu'on veut c'est de l'action".
bonne journée à tous !
sunny

Voir le profil de l'utilisateur http://violetteactu.over-blog.com/

29 Charte ou projet de societé... le Ven 27 Mar - 9:59

je ne pense pas que les deux s'excluent;Comme dans tout mouvement social quel qu'il soit, il faut des faiseurs et des idéologues... les deux sont nécessaires et se complètent. J'ai toujours pensé que ce qui faisait défaut en ce moment dans nos luttes, c'est le fait d e proposer un autre modèle social que celui q ui est en train de pourrir actuellement.Et je serais content de le trouver ici et de participer à s a définition...

Voir le profil de l'utilisateur
Salut.

On est entre le texte court, la petite synthèse et le long préambule.

Avec en intro l'actualité, car le système essaie de se réformer un peu pour pouvoir survivre actuellement. Et ça nous endort toutes et tous.
Alors Rêvons. Cela donnerait ça:


Contraint et forcé, le gouvernement Sarkozy s’apprête à légiférer sur la rémunération des dirigeants d’entreprises.
Bonne nouvelle ?

Cela indique qui le système dans lequel nous vivons est en train de s’autoréguler, pour pouvoir survivre à la crise actuelle, endormant, une fois de plus, l’opinion publique, avec l’aide des médias de masse.

De la même manière, le développement durable, et autres Grenelle de l’environnement ont été inventés pour différer l’urgence écologique. Et la communication tous azimuts remplace le débat démocratique et la consultation des citoyen(ne)s.


Notre imagination collective est ainsi endormie et contenue par un prêt à penser idéologique.
Le système n’accepte que de menues réformes, quand il faudrait un changement radical.


Pourtant, sur internet et ailleurs, on voit briller plusieurs foyers de résistance. Des convergences politiques sont possibles. En appui des luttes sociales et des mouvements citoyens, elles devraient pouvoir permettre de construire des alternatives...



Nous avons besoin d’un autre modèle de société. Basé sur les vrais besoins et les vraies aspirations des individus. Un modèle capable de servir de bouclier contre la crise et de garantir l’épanouissement de chacun(e).

D’un autre modèle politique, plus démocratique, au cœur duquel serait le citoyen.

D’un autre modèle économique, enfin, bien plus respectueux de la planète et des individus qui la peuplent.


Nous sommes nombreux à rêver de cette alternative…

Rassemblons-nous !



Notre rêve général est un rêve commun construit ensemble à plusieurs milliards et ouvert sur les rêves futurs de tous les êtres sensibles.

Notre défi est de construire ensemble, aujourd'hui, les outils pour coopérer ainsi nombreux, sans hiérarchie ni centralisme.

Notre projet de société est basé sur ce principe fondateur et opposable à toute autre disposition : "chacun-e- compte pour un-e", appliqué aux institutions, partis, associations, et entreprises, mais également aux générations futures.

Tout ce que nous avons déjà fait est provisoire, et n'est rien à côté de ce qui sera accompli, plus nombreux.

Avec vous…

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cualdemeze.fr
bravo, ce texte est une très bonne synthèse de nos aspirations commune.
Il pourrait servir de présentation et de promotion à notre mouvement.
Qu'en pense tu?
Amicalement
Mathieu

Voir le profil de l'utilisateur
oui c'est good, voilà du concret !
perso, j'enlèverai les paragraphes 1 et 3 qui font perdre le caractère universel, c'est à dire que ça date le document.
A partir de cette base, je soumets ça. Ce n'est qu'une proposition, pas grave si ce n'est pas retenu !


Pour survivre à la crise actuelle, le système dans lequel nous vivons est en train d'essayer d'endormir une fois de plus l’opinion publique, avec l’aide des médias de masse.

Le système n’accepte que de menues réformes, quand il faudrait un changement radical.

La communication tous azimuts remplace le débat démocratique et la consultation des citoyen(ne)s, nous enfermant dans un prêt à penser idéologique.

Pourtant, sur internet et ailleurs, on voit briller plusieurs foyers de résistance, animés par des personnes isolées ou des groupes qui refusent la résignation. Des convergences idéologiques ou politiques sont possibles. Les divers mouvements citoyens montrent bien l'universalité des revendications et le désir de construire des alternatives...

D'autres modèles de société existent. Basé sur les vrais besoins et les vraies aspirations des individus, garantissant l’épanouissement de chacun(e).

Nous portons tous en nous un autre modèle politique, plus démocratique, au cœur duquel serait le citoyen.

Nous portons tous en nous un autre modèle économique, respectueux de la planète et des individus qui la peuplent.

Qui n'a pas rêvé, chacun de son côté, de cette alternative ? Ce rêve ne s'est pas réalisé jusqu'alors parce que nous n'avions pas conscience de la multitude de gens qui partagent notre rêve.

Rassemblons-nous, et nous constaterons que nous sommes majoritaires !

Notre rêve général est un rêve commun construit ensemble à plusieurs milliards et ouvert sur les rêves futurs de tous les êtres sensibles.

Notre défi est de construire ensemble, aujourd'hui, les outils pour coopérer ainsi nombreux, sans hiérarchie ni centralisme.

Notre projet de société est basé sur ce principe fondateur et opposable à toute autre disposition : "chacun(e) compte pour un(e)", appliqué aux institutions, partis, associations, et entreprises, mais également aux générations futures.

Tout ce qui a déjà été fait est provisoire, et n'est rien à côté de ce que nous construirons, toujours plus nombreux.

Que chacun vienne ajouter sa propre pierre à l'édifice pour que le rêve d'aujourd'hui devienne la réalité de demain !

Avec vous…

Voir le profil de l'utilisateur http://violetteactu.over-blog.com/

33 phrase finale le Ven 27 Mar - 13:06

Les textes proposés sont bons. Je finirai juste la charte par cette phrase :

Le nouveau modèle de société sera centré sur l'humain et la planète où il vit non sur l'argent, le profit et le libre-échange.

Nous sommes largement plus nombreux que les dirigeants et les détenteurs du capital alors c'est aux citoyens de prendre en main sa société.

Tous ensemble Rêve Général!

Voir le profil de l'utilisateur
oui !!!!!!!!!

Voir le profil de l'utilisateur http://violetteactu.over-blog.com/
Je pense que c'est exactement ce qu'il faut. Court, clair, ouvert et tout y est.

Voir le profil de l'utilisateur
faute de frappe :


Cela indique qui le système


pour : "que" le système.

Voir le profil de l'utilisateur http://anarchieevangelique.wordpress.com/
Pour moi c'est ok pour la version de Violette, avec qui je partage les petites remarques par rapport à la version première (j'allais les faire).

ça me semble clair, accessible, ouvert à tous les niveaux

Je regrette le passage "plus démocratique" : pourquoi pas "pleinement démocratique" ?

cf. " Nous portons tous en nous un autre modèle politique, plus démocratique, au cœur duquel serait le citoyen."

Voir le profil de l'utilisateur http://anarchieevangelique.wordpress.com/
oui, c'est juste, "pleinement" est beaucoup mieux !

Voir le profil de l'utilisateur http://violetteactu.over-blog.com/
Tres bon texte en effet, clair et precis, suffisament ouvert pour permettre de rassembler un maximun de personnes au tour de cette charte.

Kablan

Voir le profil de l'utilisateur

40 Quelqu'un pour reprendre le texte? le Ven 27 Mar - 18:54

Bonsoir,

Quelqu'un fait la synthèse des amendements, copier/coller ;-) , pour voir ce que ça donne et promener le texte un peu plus largement?

:-)
@++


XM

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cualdemeze.fr

41 Synthèse ? le Ven 27 Mar - 19:43

J'aime bien les projets d'intro de Xavier et de Violette, mais, en toute subjectivité, sont-ils indispensables ? Si j'en partage totalement les idées, j'aime malgré tout encore mieux l'idée d'un texte très court qui réussisse à affirmer les mêmes choses en quelques phrases qui "ouvrent les portes". J'ai tenté de le proposer en 5 lignes, mais visiblement il y manquait des choses nécessaires pour Xavier et Violette. Est-ce que je peux vous demander pourquoi, à votre avis, il faut une intro à "mes" cinq lignes ? Qu'y manquait-il ? N'est-il pas possible, à plusieurs, de résumer ces points de manière encore plus synthétique, encore plus percutante, pour en rester à 5,6 ou 7 lignes, au moins au niveau de l'appel initial qu'on souhaite le plus large et le plus ouvert possible ?
Et toi, "anarchieevangelique", qu'en pense tu ? Tu as manifesté le souci de faire le plus ouvert possible, et je partage ton objection sur la démocratie, car la démocratie est directe ou n'est pas.

Voir le profil de l'utilisateur
On peut effectivement synthetiser un maximum pour publier là où le message se devra d'être accrocheur et très court (blogs, site d'info, tractes...) et publier une "version complète" (mais pas définitive) sur le forum et sur le futur site.


Je trouve qu'il manque juste une allusion à Internet dans tes lignes.

Voir le profil de l'utilisateur
oui on peut faire plus court !
faut juste un peu de temps... Wink

Voir le profil de l'utilisateur http://violetteactu.over-blog.com/
Une version abrégée du texte :


A l'adresse de chacune, de chacun.

Du rêve général à sa réalisation.

Nous portons tous en nous un autre modèle politique, pleinement démocratique, au cœur duquel serait le citoyen.

Nous portons tous en nous un autre modèle économique, respectueux de la planète et des individus qui la peuplent.

Qui n'a pas rêvé, chacun de son côté, de cette alternative ? Ce rêve ne s'est pas réalisé jusqu'alors parce que nous n'avions pas conscience de la multitude de gens qui partagent notre rêve.

Rassemblons-nous, et nous constaterons que nous sommes majoritaires !

Notre rêve général est un rêve commun construit ensemble à plusieurs milliards et ouvert sur les rêves futurs de tous les êtres sensibles.

Notre défi est de construire ensemble, aujourd'hui, les outils pour coopérer ainsi nombreux, sans hiérarchie ni centralisme.

Tout ce qui a déjà été fait est provisoire, et n'est rien à côté de ce que nous construirons, toujours plus nombreux.

Que chacun vienne ajouter sa propre pierre à l'édifice pour que le rêve d'aujourd'hui devienne la réalité de demain !


...

Mais ce n'est qu'une variante pour tenir compte de la nécessité de faire un premier appel court.


J'ajoute pour être complet que j'aurais utilisé d'autres mots que "politique", "alternative", pour démarquer ce projet de tout ce qui existe déjà, mais c'est secondaire et sans doute subjectif.
Egalement, j'aurais aimé que soit soulignée quelque part l'indispensable (à mes yeux) dimension d'engagement personnel à se changer (en mieux), sans quoi, aussi nombreux soyons-nous, nous ne changerons rien.

Voir le profil de l'utilisateur http://anarchieevangelique.wordpress.com/
Ok pour moi, cette dernière version raccourcie.

Je crois que nous faisons ici de la politique et que nous voulons une alternative à toutes celles qui sont menées ;-)

Politique au sens le plus beau du mot. Nous nous occupons de la vie de la cité et voulons y participer en faisant d'autres propositions. Radicalement différentes de ce qui se fait.

D'où les deux mots.

Et d'accord avec toi, il faudra un engagement personnel de toutes et tous.

Et il faudra aussi que nous soyons en grand nombre. Smile

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cualdemeze.fr
oui c'est bon !
merci d'avoir retravaillé tout ça. ça permet d'aller à l'essentiel. cheers

Voir le profil de l'utilisateur http://violetteactu.over-blog.com/
et pourquoi pas pour intégrer la dimension de l'engagement nécessaire de chacun :

C'est à nous (tous) de nous prendre en main (en charge ?). Que chacun vienne ajouter sa propre pierre à l'édifice pour que nos rêve d'aujourd'hui devienne la réalité de demain !

Voir le profil de l'utilisateur
Les paradis fiscaux abritent 532 milliards de dépots français
Exclusif : Emmanuel Lévy publie dans Marianne la carte des avoirs des banques françaises dans les places off-shore.

Source : Banque de France

A quelques jours du G20 de Londres qui mettra les paradis fiscaux sous le feu des projecteurs, ces places financières dites « off-shore » sortent, bien mal- gré elles, de la douce situation de discrétion dont elles tirent depuis des années prospérité et richesse. Il faut dire que les 7 500 milliards de dollars qu’elles abritent – selon les chiffres du FMI – intéressent les gouvernements, qui voient là une cagnotte opportune pour financer leurs plans de relance et, notamment, ceux à destination du secteur bancaire.
La revue Alternatives économiques avait montré que toutes les entreprises françaises du CAC 40, surtout les banques, étaient fortement présentes dans les paradis fiscaux, avec quelque 1 500 filiales. Marianne révèle aujourd’hui à la fois le montant des avoirs français dans ces pays et leur localisation. Ensemble, les banques françaises disposaient au 30 juin 2008 de plus de 532 milliards de dollars (environ 370 milliards d’euros) dans ces paradis, soit 12,5 % du total des créances détenues sur les autres pays. Un chiffre qui, sous l’effet de la spéculation, a explosé en cinq ans : + 300 %.

100 milliards de dépots français en Irlande
« Toutes les institutions financières françaises, à l’exception de la Caisse des dépôts, demandent que la part des hedge funds qui leur appartient soit basée dans un paradis fiscal », s’amuse un gérant de fonds londonien spécialisé dans le montage de ce type de produit. Les îles Caïman sont ainsi devenues expertes dans la domiciliation des hedge funds.
Sur les 1 500 milliards de dollars déposés dans ce confetti caribéen, une centaine est tricolore. Mais les îles Caïmans n’arrivent qu’en troisième position. Telles des agences de voyages, les conseillers fis-
caux préconisent une destination selon sa spécialité. Le Luxembourg est connu et reconnu pour la domiciliation des OPCVM, en gros nos fameuses sicav. En effet, l’administration du grand-duché, membre de l’Union, délivre aisément le« passeport européen » qui permet d’être distribué partout dans l’Union. C’est par cette porte que les produits Madoff ont débarqué sur notre continent. L’Irlande, classée off-shore par le FMI, recèle 100 milliards d’euros de dépôts français. On trouve également Singapour et Hong-
kong, parfaites pour les multinationales qui font du business avec la Chine.

Partout, le climat fiscal clément prime. Les 532 milliards de dollars investis dans les paradis fiscaux génèrent un manque à gagner d’environ 20 milliards d’euros chaque année pour Bercy. « C’est ce qui va perdre les paradis fiscaux, car les Etats ont impérativement besoin de retrouver les recettes fiscales. Il y a donc un consensus international pour leur tordre le cou. Le top départ sera donné le 2 avril au G20 de Londres. Cela mettra quelques années, mais ce sera efficace ! » prédit Christian Chavagneux, coauteur du livre les Paradis fiscaux (avec Ronen Palan, La Découverte). Certains ont déjà pris les devants : après Andorre, Guernesey vient de signer une « convention de renseignements fiscaux » avec la France. L’opacité, condition de la fraude, commence à se dissiper.

DEMANDER L'IMPOSSIBLE ? On peut demander plus que l'impossible !

Voir le profil de l'utilisateur
Donc OK pour moi aussi,
en vous remerciant de vos explications,
OK aussi pour l'ajout de Jeronimo,
Hugh !

cheers

Voir le profil de l'utilisateur http://anarchieevangelique.wordpress.com/

50 il suffit de chercher le Sam 28 Mar - 19:16

Les explications sont d'emmanuelle Levy, moi j'ai juste rajouté la derniere ligne.
Histoire de dire qu'il y a beaucoup d'argent en France, il suffit de chercher...

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum